fbpx
Partager cet article ❤

Pour la plupart des adultes qui travaillent, l’une des choses les plus difficiles à gérer quand on veut commencer à méditer est de trouver le temps nécessaire. Avec un emploi du temps chargé, entre les transports, le travail et la famille, il est bien difficile de trouver un moment pour soi.

Essayez ces trois techniques, qui vous permettront de méditer de façon pratique et relaxante.

Méditez pendant 5 minutes (ou moins !)

Par la suite, vous pourrez décider de consacrer plus de temps et d’efforts à la méditation, mais pour commencer, contentez-vous de toutes petites séances. Même à petites doses, la méditation vous fera du bien. Chaque jour apporte de nombreuses occasions de méditer, sachez comment les reconnaître et les apprécier.

Aux feux rouges

Vous pouvez profiter des ces moments pendant lesquels vous attendez avec impatience que le feu passe au vert pour vous concentrer sur votre respiration. Prenez de grandes inspirations et expirez longuement. Observez autour de vous, sans braquer vos yeux sur le feu rouge. Gardez néanmoins les yeux ouverts, sous peine de voir ces quelques secondes de bien-être gâchées par les coups de klaxons des conducteurs derrière vous. Je ne dis pas que vous allez espérer que tous les feux soient rouges sur votre trajet, mais vous profiterez ainsi de manière utile de ces petits moments d’attente.

Profitez des tâches quotidiennes

Videz votre esprit et votre lave-vaisselle en même temps. En retirant les fourchettes et les assiettes, éliminez les rancœurs et les doutes qui vous tenaillent. Lâchez prise, laissez partir les pensées négatives.

Atténuez les situations stressantes

Méditez sur tout ce qui vous dérange. Le fait d’être contrarié par un vendeur qui téléphone pendant qu’il prend vos achats sans poser son téléphone pourrait par exemple vous inciter à écouter plus attentivement votre famille et vos amis. Ces situations désagréables peuvent se transformer en un moment propice pour réfléchir sur vous-même et créer une plus grande harmonie dans votre vie.

Exprimez de la gratitude

Les événements heureux méritent aussi que l’on s’y attarde. Prenez le temps d’apprécier les petites choses agréables de la vie, que ce soit un bon chocolat chaud, les premières fleurs du printemps ou les couleurs d’un lever de soleil.

Méditez en groupe

Un obstacle courant à la méditation est que vous ne trouvez pas toujours l’occasion de planifier à l’avance ce que vous allez faire. Des séances guidées avec un coach peuvent remédier à ce problème.

Méditer en groupe

Méditer en groupe avec un coach

Trouvez une communauté

Les ateliers de yoga, les associations de quartier peuvent proposer des programmes de méditation. Renseignez vous sur Internet ou à la mairie de votre commune ou des environs, vous trouverez certainement un programme qui vous convient. Vous pouvez aussi chercher dans les nombreux groupes Facebook sur le thème du yoga ou de la méditation.

Parlez avec votre coach/prof

Demandez à votre coach/prof (ou ami qui peut vous apprendre à méditer, peu importe!) pourquoi il enseigne la méditation et comment il dirige une séance. Tant que vous vous sentez à l’aise avec eux, cela ne peut qu’être bon pour vous.

Acceptez les distractions

Méditer dans une pièce bondée peut vous sembler différent que de vous asseoir seul dans votre chambre. Si le fait d’essayer d’éliminer les distractions rend la concentration difficile, essayez plutôt de les accepter. Restez conscient de votre environnement. Si une porte claque ou si un téléphone sonne, ramenez doucement votre concentration lorsque vous êtes prêt à reprendre.

Allez à votre propre rythme

La méditation est plus facile pour certains pratiquants, et votre pouvoir de concentration va probablement augmenter ou diminuer d’un jour à l’autre. Écoutez votre coach lorsque vous avez besoin de conseils. Si vous vous sentez déjà confiant et en phase avec votre démarche, faites comme vous le sentez!

Méditez en marchant

La méditation assise procure généralement les plus grands bienfaits, mais vous devrez peut-être commencer par de petits pas. La méditation en marchant est utile pour les débutants ou comme alternative les jours où une session classique n’est pas possible.

Restez en sécurité en vous promenant dans votre propre maison ou dans votre jardin. Si vous voulez changer de paysage, essayez un jardin public avec un chemin plat, à un moment de la journée où il y a peu de monde et de circulation alentour. Partout où vous allez, gardez les yeux légèrement ouverts.

Scannez votre corps

Marcher vous rend automatiquement conscient de votre corps, de vos muscles, et éventuellement de vos tensions. Passez en revue les parties de votre corps des pieds à la tête. Étirez-vous et massez les points douloureux.

Bougez délibérément

Prenez un moment pour vous tenir bien droit. Soulevez doucement chaque pied et roulez du talon aux orteils devant vous. Synchronisez votre respiration avec vos pas. Faites des pauses fréquentes pour créer un état d’esprit lent et reposant.


Partager cet article ❤